2018-01-03 
Comment évaluer si les élèves apprennent à l'école? 17 pays africains examinent leurs systèmes nationaux d'évaluation des apprentissages

http://www.unesco.org/new/typo3temp/pics/48094cc6bb.jpg

©UNESCO/Ismael Tine

Le Réseau des éducateurs pour la transformation de l'enseignement et de l'apprentissage (TALENT), sous la coordination de l'UNESCO Dakar, a organisé un atelier régional sur les systèmes d'évaluation de l'apprentissage en Afrique subsaharienne. L'atelier, qui s'est tenu à Dakar du 6 au 8 décembre, a vu la participation de divers experts, universitaires et hauts fonctionnaires ministériels de 17 pays d'Afrique subsaharienne [1] , ainsi que de représentants des grands programmes internationaux d'évaluation de l'apprentissage [2] , d'organisations internationales et think tanks [3] , d'autres bureaux et instituts de l'UNESCO et de certains membres de l'équipe de travail TALENT [4] .

Cet événement avait pour but d'accroître les connaissances sur les programmes nationaux et internationaux d'évaluation de l'apprentissage ; d'identifier les besoins et les lacunes au niveau des pays ; de mettre en lumière les meilleures pratiques afin qu’elles puissent être répliquées ou adaptées selon les cas ; et de promouvoir la coopération internationale et panafricaine.

Les participants se sont mis d'accord sur certaines recommandations communes visant à promouvoir une éducation de qualité aux niveaux national et international en améliorant l'évaluation de l'apprentissage. Pour ce qui concerne le renforcement des systèmes éducatifs et d’apprentissage, le groupe a convenu de mettre l'accent sur le renforcement des politiques et cadres existants guidant tous les types d'évaluation au niveau national; le renforcement des capacités des gestionnaires de l'éducation pour la supervision et la gestion du processus d'évaluation de l'apprentissage (y compris le soutien aux enseignants pour les mesures correctives); et garantir la durabilité de l'évaluation par des modes de financement alternatifs et innovants.

Afin de s’assurer que le processus d'enseignement et les évaluations de l'apprentissage répondent au programme d'enseignement, une attention particulière a été accordée aux possibilités offertes aux enseignants de se familiariser avec tous les types d'évaluation ; de développer des outils spécifiques pour les examens scolaires ; et d'intégrer efficacement le programme national dans l'enseignement. La mise en place d'organes nationaux de coordination technique de l'évaluation des apprentissages et le renforcement des capacités des responsables de l'évaluation et des responsables de l'élaboration des programmes ont également été retenus par tous comme prioritaires.

L'assurance de la qualité des différents types d'évaluation était une préoccupation majeure pour les participants. Afin de s'assurer que les résultats et les données recueillies contribuent à l'amélioration des politiques éducatives et des programmes d'études pour un meilleur apprentissage des élèves, les représentants pays ont identifié quelques domaines stratégiques sur lesquels se concentrer, tels que: la conception d'outils spécifiques pour saisir et analyser les "Compétences nécessaires au 21ème siècle"; renforcer la capacité des planificateurs et statisticiens de l'éducation pour l'analyse et l'utilisation des données d'évaluation de l'apprentissage; le perfectionnement et le remaniement des outils déjà existants pour obtenir des résultats plus pertinents concernant la planification des politiques au niveau nationale et des actions de soutien aux étudiants en classe.

L'événement a été soutenu par l'Agence suédoise de développement international (SIDA) et le Partenariat mondial pour l'éducation (GPE). Le réseau TALENT continuera à soutenir et à développer les initiatives existantes pour améliorer la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage dans la région de l'Afrique subsaharienne grâce à une série d'ateliers en 2018-2019. 
 

[1] Burkina Faso, Burundi, Cabo Verde, Côte d’Ivoire, Ethiopie, La Gambie, Kenya, Mali, Mozambique, Niger, Nigéria, République Démocratique du Congo, Sao Tomé e Principe, Sénégal, Somalie, Tanzanie, Zambie.
[2] PASEC, SEACMEQ, PISA-D, IEA, PAL-network, ELAN, RAAMA
[3] Global Partnership for Education, Brookings Institute, OIF
[4] ANCEFA, ADEA/NALA, CONFEMEN and PASEC, REESAO, UNICEF-WCARO 

Pour en savoir plus : http://www.unesco.org/new/fr/dakar/about-this-office/single-view/news/how_to_assess_whether_students_are_learning_in_school_17_a/

 

 

 

Top