2018-01-04 
Alger et Tunis s'allient pour la science

L'Algérie et la Tunisie ont signé, jeudi à Alger, un mémorandum de coopération visant à consolider le partenariat bilatéral dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Cet accord a été signé lors de la réunion de la tenue à Alger de la Commission mixte algéro-tunisienne de l'enseignement supérieur. La session a été co-présidée par le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar et son homologue tunisien, Slim Khalbous.
Les deux ministres ont affirmé à cette occasion la volonté des deux pays de promouvoir et de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Ainsi, Hadjar a indiqué que le parcours de coopération bilatérale connaît une dynamique appréciable à travers les nombreuses conventions (plus de 100) signées entre les universités des deux pays. Il a souligné la nécessité de consolider cette coopération en termes de développement des programmes de la recherche scientifique. Il a par ailleurs mis en exergue la nécessité de promouvoir le partenariat entre l'Algérie et la Tunisie dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique à travers «la mise en place d'une stratégie commune tendant à approfondir la coopération bilatérale en vue de relever les défis de la mondialisation».

Il s'agit selon le ministre, qui se prononçait à l'ouverture des travaux de la commission de développer le contenu de la recherche scientifique pour réaliser le développement et acquérir la capacité concurrentielle. Rappelant la vision algérienne dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, il citera les réalisations acquises dans son secteur notamment les structures de l'enseignement supérieur qui ont atteint 106 établissements universitaires au sein desquels 700.000 étudiants poursuivent leurs études dont 60 000 inscrits en doctorat, ainsi que le nombre des enseignants qui est de 63 000. 1400 laboratoires de recherches ont été réalisés à travers ces établissements et 40 autres structures de recherches, a fait savoir le ministre Hadjar. Il a par ailleurs appelé à la création de structures communes de recherche, la mise en place d'un cadre juridique et financier, l'élaboration d'un programme commun de recherche, affirmant l'importance de promouvoir cette coopération qu'il a qualifiée d'«historique et de prometteuse». De son côté, le ministre tunisien de l'Enseignement supérieur, Slim Khalbous, a mis l'accent sur la nécessité de l'action commune entre l'Algérie et la Tunisie notamment en matière d'échange d'étudiants en facilitant la procédure, proposant l'adoption d'un programme unifié pour réactiver la mobilité des étudiants et des enseignants des deux pays.

Cette réunion a été enrichie par la tenue de plusieurs ateliers relatifs à la formation, la recherche scientifique, la gouvernance, la vie universitaire et l'évaluation des activités programmées durant les précédentes rencontres. Un mémorandum de coopération a été signé lors de cette réunion pour le renforcement de la coopération bilatérale dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, en vue d'amorcer «une nouvelle étape et d'élaborer des programmes communs de recherche»

Pour en savoir plus : https://www.mesrs.dz/

 

 

 

Top