2018-04-05 
La Direction Générale du CSRS reçue par Madame le Ministre l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Lundi 26 février 2018, le Professeur Bakayoko-Ly Ramata, a accordé une audience au Prof. Bassirou Bonfoh, Directeur Général du Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS) et sa délégation composée du Prof. Inza Koné, nouveau Directeur de la Recherche et du Développement du CSRS, du Prof. Juerg Utzinger, Directeur du Swiss TPH (Institut Suisse de Santé Publique Tropicale), Vice-président du Conseil d’Administration du CSRS et du Prof. Antoine Flahault, Directeur de l’Institut de Santé Globale de l’Université de Genève.
Deux points ont été abordés : la présentation officielle du Prof. Inza Koné en qualité de nouveau Directeur Général du CSRS à compter du 1er Juillet 2018 et la préparation de la composante coopération scientifique de la mission de renforcement de la coopération bilatérale entre la Côte d’Ivoire et la Suisse prévue du 23 au 25 mars 2018 en Côte d’Ivoire. Concernant le premier point, le Prof. Bonfoh s’est dit heureux de s’acquitter du devoir de présenter officiellement son successeur qui a été sélectionné au terme d’un processus rigoureux mené en étroite collaboration avec le MESRS, tutelle du CSRS en Côte d’Ivoire et le Swiss TPH qui en assure la tutelle par délégation en Suisse. Madame le Ministre s’est réjouie de ce point et a tenu à féliciter le Prof. Koné pour sa sélection au terme d’un processus ouvert et transparent. Elle a exprimé sa fierté de voir un Ivoirien porté à la tête du CSRS pour la première fois depuis 1951, avant d’ajouter que le jury a fait un bon choix en la personne du Prof. Koné qui,  en plus d’être un brillant scientifique, lauréat de plusieurs prix internationaux, est porteur de certaines valeurs fondamentales dont l’humilité. Pour Madame le Ministre, le Prof. Koné s’est visiblement forgé au contact du Prof. Bonfoh et d’autres personnalités qui contribuent au rayonnement du CSRS. Elle a assuré le Prof. Koné du soutien du MESRS durant tout son mandat. Prenant la parole, le Prof. Koné s’est dit honoré du choix porté sur sa personne et a tenu à remercier Madame le Ministre pour son amabilité et surtout pour son exemplarité et son soutien au rayonnement du CSRS. Le nouveau Directeur a remercié  le Prof. Bonfoh, les partenaires du CSRS et ses maîtres formateurs des Universités et a dit qu’il mesure bien l’ampleur du défi, mais qu’il reste confiant eu égard au soutien promis par le Prof. Bakayoko-Ly Ramata et plusieurs partenaires et collaborateurs. Abordant le deuxième point, le Prof. Utzinger a précisé qu’il s’agissait d’une mission de renforcement de la coopération entre la Côte d’Ivoire et la Confédération Suisse, en matière économique et dans les domaines de l’éducation, de la recherche scientifique, de l’innovation et de la formation professionnelle.
Cette mission sera conduite par le Conseiller Fédéral, M. Johan Schneider-Amman, «Ministre» de l’Economie, de l’Agriculture, du Tourisme, de la Recherche, de l’Enseignement Supérieur et de la Formation Professionnelle. La délégation suisse d’environ 40 membres, comprendra 2 Ministres et 4 Parlementaires, des experts suisses du domaine de la recherche scientifique et de la formation professionnelle et des opérateurs économiques.
Le comité scientifique sera conduit par le Chef des Relations Internationales du Secrétariat d’Etat à l’éducation, la recherche et l’innovation.
Elle regroupera de hauts représentants d’instituts suisses de formation et de recherche tels que l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), l’Agroscope, le Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique et le Swiss TPH. L’objectif  est de parvenir au renforcement des instruments de coopération sur quatre dossiers en cours de discussion, à savoir :
-        le renforcement de l’ouverture sous-régional du CSRS notamment à travers son érection en Centre d’Excellence de la CEDEAO ;
-        la transformation du PASRES en Fonds National pour la Science, la Technologie et l’Innovation ;
-        la formalisation du partenariat entre l’EPFL et l’INP-HB dans plusieurs domaines dont celui des MOOCs ;
-        l’établissement d’un partenariat entre l’Institut Fédéral de la Formation Professionnelle Suisse et le Secrétariat d’Etat Chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.

Chacun de ces points soulevés au cours de l’audience a fait l’objet d’échanges à la suite desquels Madame le Ministre s’est engagée à faire une Communication en Conseil des Ministres (CCM). L’audience a eu lieu en présence du Prof. Assane Thiam, Directeur de Cabinet du MESRS.

 

http://www.csrs.ch/detail_articles.php?idArt=207

 

 

 

Top