2018-09-21 
Le Maroc déterminé à développer ses relations avec l’Inde dans le domaine de l’Enseignement supérieur

Le Maroc est déterminé à développer ses relations avec l'Inde dans le domaine de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a affirmé, lundi 10 septembre 2018, à Rabat, le secrétaire d’État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Khalid Samadi.

"Le département de l'Enseignement supérieur est déterminé à développer ses liens scientifiques et académiques avec le ministère de l'Enseignement et les universités indiens en vue de contribuer au renforcement des relations maroco-indiennes", a souligné Samadi dans une déclaration à la presse à l'issue de ses entretiens avec l'ambassadeur de la République de l'Inde au Maroc, Kheya Bhattacharya.

Il a également indiqué que cette rencontre a été l'occasion d'examiner les moyens à même de consolider les relations de coopération bilatérale dans les domaines de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, en particulier en matière d'agriculture, d'énergies renouvelables, de droit et de justice et ce, en parfaite harmonie avec les résultats de la visite de SM le Roi Mohammed VI en Inde en 2015, qui a donné une nouvelle impulsion aux relations maroco-indiennes.

Cette entrevue a aussi été dédiée à l'examen de la mise en œuvre des projets de coopération maroco-indiens, en l'occurrence la mise en place de la commission chargée du suivi de la convention signée, en février dernier, entre le Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST) et le Conseil de recherche scientifique et industrielle de l'Inde (CSIR), a précisé Samadi.

Il a, dans ce sens, fait observer que cette rencontre a été axée sur les préparatifs de la visite d'une délégation indienne au Maroc, prévue le 14 septembre, notant qu'une délégation marocaine composée de chercheurs visitera, à son tour, l'Inde en octobre prochain, pour échanger avec leurs homologues indiens autour de différents secteurs, à savoir l'agriculture, la sécurité alimentaire, les énergies renouvelables et l'intelligence artificielle.

De son côté, Mme Bhattacharya a mis en avant "l'excellence des relations étroites" liant le Maroc et l'Inde sur la base de l’échange d’expertises et d'expériences entre les deux pays, notamment dans le domaine des technologies de l’information. A cet effet, elle a rappelé que l’Inde avait mis en place, en coopération avec le Maroc, un Centre d'excellence en technologie de l’information (CEIT) à Casablanca, qui a la capacité d'accueillir plus de 200 étudiants.

La diplomate a, par ailleurs, souligné que son pays offre des bourses d'études et propose des programmes d'échange pour les étudiants marocains, afin de favoriser l’échange d’idées et de bonnes pratiques et de développer le secteur de l’éducation, entre autres. Selon un communiqué publié à cette occasion, cette rencontre intervient dans une conjoncture marquée par la volonté du Maroc de consolider l'ouverture internationale de son système d'enseignement supérieur et de recherche scientifique pour promouvoir sa compétitivité et son rayonnement, conformément à la Vision stratégique du Souverain en matière de coopération internationale visant à diversifier les partenaires économiques et sociaux du Royaume.

Pour en savoir plus : https://www.cnrst.ma/

 

 

 

Top