2018-10-17 
Recherche scientifique en Côte-d’Ivoire: 57 millions du Pasres pour des projets d’étudiants et de chercheurs ivoiriens

https://www.connectionivoirienne.net/wp-content/uploads/2018/09/pasres-laureats-2018.jpg

 

Pour sa première session de financement de projets de recherche de l’année 2018, le Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique (Pasres) a accordé des montants allant de un million de FCFA à 8 millions à 12 étudiants et chercheurs, fin aout 2018, à Abidjan.

D’une enveloppe globale de 57 millions de nos francs, ce soutien financier couvre différents domaines allant des sciences exactes aux sciences économiques en passant par l’ingénierie, la technologie, la biodiversité, la santé publique. Les lauréats ont été sélectionnés parmi 132 candidats après une analyse rigoureuse des soumissions suivant des critères propres à l’institution bénéficiant de fonds ivoiro-suisses. Il fallait pour les postulants, soumettre un projet administrativement conforme, d’une bonne qualité scientifique, d’une cohérence budgétaire, ayant un impact socio-économique indéniable avec un fort potentiel de valorisation économique. A titre d’exemple le Lauréat Adjoumane Manzan qui a bénéficié d’un chèque de 5 millions de FCFA s’est proposé d’élaborer des bioplastiques à base d’amidon de manioc. Il a démontré que son projet aurait pour impact la valorisation de la matière première agricole notamment le manioc et qu’il se présenterait comme une alternative crédible aux plastiques à base de pétrole. Quant au lauréat Yaya Ouattara, il a mis en exergue les spécificités de la finance islamique qui devrait être une solution au développement social et communautaire. Il a reçu un chèque de 4 millions de FCFA.

Dans son allocution lors de cette cérémonie de remise de chèques, le directeur exécutif du Pasres, Dr Sangaré Yaya s’est réjoui de la mise sur pied du Fonds pour la science, la technologie et l’innovation (Fonsti) par ordonnance présidentielle le 28 juin 2018. Ce fonds, ajoutera-t-il, permettra d’accroître de façon substantielle les ressources allouées au financement de la recherche développement en Côte d’Ivoire. Rappelons que la Banque mondiale dans son rapport 2017 avait fortement critiqué le peu d’investissement dans la recherche et l’absence d’innovation chez les entreprises ivoiriennes.

Dr Sangaré Yaya a profité de cette tribune pour informer la communauté scientifique que la deuxième session du Pasres qui porte sur un projet thématique s’articulera cette année autour du changement climatique. « Le changement climatique et son impact sur l’environnement, le développement social, économique et culturel de la Côte d’Ivoire », tel est le thème exact de cette session. Il a invité les chercheurs ivoiriens à ‘’proposer des solutions pour atténuer l’impact du changement climatique sur l’économie ivoirienne’’.

POUR EN SAVOIR PLUS : http://www.csrs.ch/pasres/

 

 

 

Top