2018-10-18 
Cameroun - L'ISSAM, un institut privé de l'enseignement supérieur arrimé au circuit de production à Yaoundé

https://www.mediaterre.org/users/pamougou/images/une-vue-de-plongee-de-lissam.JPG

L’Institut Supérieur des Sciences, Arts et Métiers (ISSAM) érigé par Jean Pierre Amougou Belinga et bientôt opérationnel à Yaoundé (capitale du Cameroun) a pour mission de fournir des formations à caractère scientifique, technique et professionnel de haut niveau aux jeunes africains en général et camerounais en particulier.

D’après Jean Pierre Amougou Belinga, l’établissement privé laïc d’enseignement supérieur qui attend accueillir environ 3 000 étudiants pour le compte de l’année académique 2018-2019 va contribuer à : «la promotion de la science, des techniques, des arts et de la culture ; la formation des ressources humaines de qualité et au renforcement des capacités des agents publics et privés ; l’appui au développement et la promotion sociale».

Autrement dit, l’ISSAM va permettre aux potentiels apprenants d’avoir un emploi et/ou de s’auto-employer au terme de leur formation.

«Nous voulons que ceux qui sortiront de notre Institut puissent être eux-mêmes, des promoteurs d’emplois. Ce qui va apporter une valeur ajoutée à notre pays le Cameroun», justifie le promoteur et Pdg du groupe de médias L’Anecdote, au cours d’une visite de la structure par le ministre de l’Enseignement supérieur (la tutelle), Jacques Famé Ndongo, le 22 août 2018.

Au plan infrastructurel, l’ISSAM est composé de blocs pédagogiques (R 2) de 24 salles modulables, équipés de laboratoires (en industrie, médecine et télécommunication) et ateliers ultramodernes, un amphithéâtre de 500 places, un restaurant universitaire, un bloc administratif haut standing (25 bureaux), une résidence universitaire moderne, un centre de documentation et de recherche, une bibliothèque en ligne et une surface de jeux multifonctionnelle (complexe multi-sport).

Les filières de formation présentées par l’Institut sont : le génie électrique, le génie informatique, les réseaux et télécommunications, les études médico-sanitaires, les sciences et techniques biomédicales, le commerce et la vente, la gestion, l’information et la communication.

Et les parchemins (professionnels) décernés (en fonction du cycle de formation sollicité) sont : la Capacité en droit, le Brevet de technicien supérieur (BTS) et la Licence.

Pour en savoir plus : http://issam.cm/

 

 

 

 

Top