Retouvez ici les White Papers mis à disposition par les professionnels du laboratoire.
Des sujets d'intérêt pour vous, utilisateurs, avec des articles à télécharger en toute simplicité.


Guide d’utilitisation pour l’identification des échantillons

 

Les échantillons de laboratoire sont confrontés à de nombreuses conditions difficiles. Ils sont conservés dans un congélateur et de l’azote liquide, exposés à des produits chimiques agressifs et leurs conteneurs sont chauffés dans un bain d’eau bouillante. Les scientifiques Brady ont développé des étiquettes d’identification d’échantillons pour faire face à ces conditions difficiles.

 

Pour en savoir plus sur nos solutions d’identification en laboratoire, consultez le BRADY guide d’utilisation pour l’identification des échantillons !

 

télécharger le document pdf   Article mis à disposition par BRADY EMEA 


Les appareils CORIO forment l'entrée parfaite dans le monde professionnel de la thermostatisation.

JULABO propose un programme étendu de solutions de thermostatisation dans la plage de -95 °C jusqu'à +400 °C. Depuis sa en 1967, l'entreprise marque significativement le développement des appareils pour la thermostatisation des liquides. Les appareils JULABO peuvent aujourd'hui être trouvés mondialement dans des solutions d'application pour la recherche, la science, les laboratoires, les écoles techniques et l'industrie de process. Les appareils relèvent de hauts critères de qualité lors du développement et de la production, et remplissent de manière fiable les exigences posées par le client en tant que technologie «Made in Germany».

télécharger le document pdf   Article mis à disposition par JULABO GmbH 


Lors de la manipulation de liquides inflammables, existe-t-il des risques d'inflammation d'origine électrostatique en laboratoire ?

Auteur : Kurt Moritz, responsable de la sécurité relative aux risques d'explosion d'origine électrostatique et mécanique pour les installations techniques de Merck KGaA, Darmstadt.

« Une alternative recommandée consiste à utiliser des matériaux conducteurs ou antistatiques, ceux-ci pouvant évacuer les charges accumulées sans danger par mise à la terre. La condition requise pour le déclenchement de décharges en aigrette (surface isolante chargée) peut ainsi être évitée. »

Contrairement à l’idée communément répandue, l'électricité statique n'est pas produite lors du frottement de deux surfaces, mais de leur séparation suite à un contact intensif. Dans le cas présent, « intensif » implique une certaine surface de contact, une certaine durée d'exposition (même courte) et un espacement maximal de 10 nm entre les deux surfaces.

Selon leurs propriétés conductrices ou triboélectriques, les matériaux tendent à attirer les particules chargées électriquement à leur surface ou, au contraire, à les céder à la surface voisine. Dans ce processus, les matériaux conducteurs jouent généralement un rôle donneur et les matériaux isolants un rôle accepteur.

Si, après un transfert de charge, les surfaces en contact sont séparées rapidement et qu'au moins l'un des deux matériaux est peu conducteur, la charge transférée n'a pas la possibilité de retourner à sa surface d'origine. Les particules chargées restent sur la surface conductrice, constituant ainsi un excès de charge. La surface peu conductrice présente alors un déficit de charge. Lors de la séparation, il se crée une tension pouvant rapidement atteindre l'ordre du kV…

télécharger le document pdf   Article mis à disposition par SCAT EUROPE GMBH 


Eau ultrapure pour analyses HPLC – SEC
Détermination des états d'agrégation d'un anticorps monoclonal

Auteurs :
Katrin Töppner, Sartorius Stedim Biotech GmbH, 37079 Goettingen, Allemagne
Dr Dirk Hansen, Phenomenex Ltd., 63741 Aschaffenburg, Allemagne
Dr Elmar Herbig, Sartorius Lab Instruments GmbH & Co.
KG, 37075 Goettingen, Allemagne

 

L'HPLC (chromatographie en phase liquide à haute performance) est une technique analytique qui permet la séparation, l'identification et la quantification de substances. À la différence d'autres types d'HPLC de biopolymères (chromatographie à échange d'ions, chromatographie d'interaction hydrophobe, chromatographie en phase inverse) qui fonctionnent toutes en mode gradient, la SEC (size exclusion chromatography = chromatographie d'exclusion stérique) est communément une méthode isocratique.

Pour la chromatographie d'exclusion stérique (SEC), qui comprend la chromatographie sur gel perméable (gel permeation chromatography = GPC) et la filtration sur gel (une forme particulière de la SEC dans des conditions aqueuses), on travaille avec une matrice poreuse de particules sphériques comme phase stationnaire. Les petites molécules peuvent pénétrer dans les pores et sont donc retenues tandis que les très grosses molécules sont exclues et passent à travers la colonne à la vitesse linéaire. Les molécules sont donc séparées en fonction de leur taille, les grosses molécules sortant de la colonne avant les petites molécules.

Cette méthode fonctionne avec un éluant d'une composition constante. Pour minimiser les effets enthalpiques pendant la SEC, on utilise un éluant fort avec une force d'élution élevée. Lors d'une analyse SEC, il s'agit en général d'un tampon avec un pH ajusté auquel on a ajouté du sel. Pour que cette méthode fonctionne parfaitement, il faut choisir une colonne SEC qui permet de résoudre le problème en question. La réussite repose donc dans le choix d'un éluant adapté, d'un flux optimal, d’un volume d'injection et d’une concentration de dosage appropriés ainsi que dans la manipulation de la colonne aussi bien pendant le fonctionnement que pendant les autres manipulations (régénération et conservation)...

télécharger le document pdf   Article mis à disposition par Sartorius France S.A.S. 


Purification de l'eau de laboratoire
Contourner les contraintes pour déjouer la contamination de l'eau au laboratoire

Votre laboratoire possède un tout nouveau système de purification d'eau (ou peut-être simplement un système plus ancien qui répond toujours à vos besoins). Dans un cas comme dans l'autre, le fait de respecter quelques règles simples peut vous aider à contourner les contraintes du laboratoire, à lutter contre les contaminants de l'eau et à faire en sorte d'obtenir une eau ultra pure optimale pour vos travaux au laboratoire.

L'article proposé met en avant les points pratiques qui vous permettront de maintenir votre système de purification d'eau dans des conditions de fonctionnement optimales et de contribuer à assurer les niveaux de qualité d'eau les plus élevées possibles.

télécharger le document pdf   Article mis à disposition par MERCK MILLIPORE 

Top